Rencontre avec Marcel Łoziński, cinéaste

Lundi 18 janvier 2010, les élèves des classes de CM2, de première et de terminale ont rencontré le documentariste polonais Marcel Łoziński au cinéma Kultura. Les élèves ont d’abord assisté à la projection des films 89 mm od Europy (89 mm d’écart, 1993) et Wszystko może się przytrafić (Tout peut arriver, 1995). Ensuite, ils ont pu faire part de leurs impressions au cinéaste et l’interroger sur sa démarche.

Rencontre avec Marcel Łoziński - photographie : Loïc Gatteau

Marcel Łoziński est un documentariste polonais né à Paris en 1940. Il est responsable du département documentaire à l’école de cinéma Andrzej Wajda de Varsovie.

Avant de s’inscrire à l’École de cinéma de Lodz en 1967, Marcel Łoziński, déjà diplômé du département communication de l’Ecole Polytechnique de Varsovie a travaillé pendant plusieurs années comme ingénieur du son au Studio des films documentaires de Varsovie (Wytwornia Filmow Dokumentalnych). Il a terminé ses études en 1971 et a obtenu son diplôme en 1976 avec le film Collision frontale (Zderzenie czołowe).

Dans les années 1970 et 1980, Marcel Łoziński a travaillé pour la télévision polonaise, puis avec le groupe de production X dirigé par Andrzej Wajda et le Studio des films documentaires de Varsovie. Les films réalisés à cette époque ont été très souvent censurés. La sortie de Comment vivre (Jak żyć), tourné en 1977, a ainsi été retardée de quatre ans. Associé au courant de l’inquiétude morale dans les années 1970, compagnon de route de Solidarité dans les années 1980, Marcel Łoziński a toujours été un témoin engagé et lucide de son temps. Dans des films comme Essai de microphone (Próba mikrofonu, 1980) ou Comment ça se fait (Jak to się robi, 2006), il s’est employé à démonter les mécanismes de l’endoctrinement et de la propagande politique. Si les films de Marcel Łoziński réalisés avant 1989 sont désormais considérés comme des classiques, ce sont surtout ceux qu’il a tournés depuis qui l’ont fait reconnaître à l’étranger.

Marcel Łoziński est en effet le documentariste polonais le plus éminent. Il est le lauréat de nombreux concours et festivals internationaux. Nominé aux Oscars pour le film 89 mm d’écart (89 mm od Europy) en 1994, il est, depuis 1995, membre de l’Académie des arts et des sciences du cinéma (American Academy of Motion Picture Art and Science) qui décerne les Oscars. Lauréat du Prix de la liberté décerné au Festival International du Film de Berlin en 2004, il vient de recevoir le prix du meilleur court-métrage aux European Films Awards pour son dernier film Poste restante.

Filmographie sélective

Happy End (id., 1973) ; Une visite (Wizyta, 1974) ; Collision frontale (Zderzenie czołowe, 1975) ; Comment vivre (Jak żyć, 1977) ; Le Baccalauréat (Vivat Akademiae, 1978) ; Essai de microphone (Próba mikrofonu, 1980) ; Exercices d’atelier, (Ćwiczenia warsztatowe, 1984) ; Ma place (Moje miejsce, 1985) ; Témoins (1988) ; La Pologne comme jamais vue à l’ouest (45- 89, 1990) ; Dans la forêt de Katyn (Las Katyński, 1990) ; Sept juifs de ma classe (Siedmiu Żydów z mojej klasy, 1992) ; 89 mm d’écart (89 mm od Europy, 1993) ; La Pologne après la victoire 1989-1995 (Po zwycięstwie 1989-1995, 1995) ; Tout peut arriver (Wszystko może się przytrafić, 1995) ; So It Doesn’t Hurt (Żeby nie bolało, 1998) ; Comment ça se fait (Jak to się robi, 2006) ; If It Happens (A gdyby tak się stało, 2007) ; Poste restante (id., 2008).