En mai, ça roule !

Dans le cadre de notre projet d’éducation au développement durable (EDD), nous vous proposons de pédaler pour promouvoir le vélo comme mode de transport écologique (en plus d’être agréable) et de participer au bon classement de notre école parmi les équipes concourantes pour Varsovie.

Challenge-europeen-du-velo620-414

Le Challenge Européen du Vélo (ECC – pour European Cycling Challenge) se déroule depuis plusieurs années dans toute l’Europe du 1er au 31 mai. Le principe est simple : les habitants des villes concourantes utilisant le vélo pour leurs déplacements urbains comptabilisent leurs trajets au moyen d’une application sur leur téléphone (ou en ligne sur le site www.cyclingchallenge.eu). A l’issue du concours, la ville qui a comptabilisé le plus de kilomètres parcourus par ses habitants remporte le Challenge.

Les habitants de chaque ville peuvent ensuite créer des équipes pour leur entreprise ou leur école. Cette année, pour la première fois, une équipe « Lycée Français de Varsovie » a été créée pour la ville de Varsovie et nous invitons l’ensemble de notre communauté scolaire – élèves de tout âge, personnels, parents – à emprunter leur vélo le plus possible pendant le mois de mai (et au-delà si affinités) pour leurs déplacements urbains – comme le trajet pour venir à l’école, par exemple, ou encore aller faire des courses, ou se rendre chez des amis.  
Un fonctionnement simple comme un trajet en vélo 

Pour rejoindre l’équipe du Lycée de Varsovie, c’est très simple. Il suffit de s’inscrire :

  • soit au moyen de l’application Naviki que vous aurez au préalablement téléchargée gratuitement sur votre téléphone intelligent,
  • soit en ligne en vous enregistrant sur la page dédiée

Le site du Challenge a préparé des tutoriaux et nous vous proposons une Version française.  

Une fois votre enregistrement effectué, il vous suffit de commencer l’enregistrement de votre trajet sur votre téléphone intelligent à chaque fois que vous vous rendez quelque part à vélo. Vous pouvez ajouter des trajets plus tard si vous avez oublié de lancer l’application.

Si vous n’avez pas de téléphone intelligent, vous pouvez enregistrer manuellement chaque trajet (jusqu’à 6 par jour) sur le site https://www.naviki.orgLes kilomètres seront comptabilisés pour notre école !

S’enregistrer dès à présent !

Le Challenge réunit chaque année plus de villes et séduit plus de participants. En 2016, 52 villes dans 18 pays (contre 39 villes dans 15 pays en 2015) ont participé à l’opération – les 46 000 participants ayant cumulé plus de 4 millions de kilomètres parcourus.

Si le Challenge est ouvert du 1er au 31 mai, vous pouvez vous enregistrer à tout moment – y compris avant le début de l’opération pour être prêt et rejoindre l’équipe du Lycée Français de Varsovie dès à présent.

Vous pouvez aussi rejoindre notre équipe en vous enregistrant dans le courant du mois de mai, si vous étiez en vacances en dehors de Varsovie, par exemple.  Car rappelez-vous : l’important c’est de participer !

 

Sensibiliser le grand public au problème de la pollution

Le but de l’opération est de promouvoir le vélo comme mode de transport urbain écologique – un sujet particulièrement important en Pologne où l’air des villes est très pollué, notamment en raison d’un trafic routier important. La ville de Varsovie avec 620 voitures pour 1 000 habitants tient le haut du tableau des capitales européennes dans le domaine.
Le sujet de la pollution de l’air est un sujet de santé publique encore méconnue alors que l’Organisation Mondiale de la Santé estime que chaque année, dans le monde, 7 millions de personnes meurent prématurément des conséquences de la pollution de l’air – dont 44 000 en Pologne et 50 000 en France. D’après le Financial Times, dans un article paru début janvier, 33 des 50 villes européennes les plus polluées sont situées en Pologne.

La ludification pour montrer que nous pouvons agir

Le Challenge a aussi l’avantage de montrer que le problème de la pollution de l’air des villes n’est pas un problème insoluble et que nous pouvons tous faire quelque chose pour contribuer à l’amélioration de la situation.

Prendre les transports en commun pour les trajets longs est une solution. Mais se rendre à vélo à destination sur des trajets courts permet de faire de l’exercice, d’avoir une empreinte carbone neutre pour l’air de sa ville et parfois même de gagner du temps – certains trajets étant plus rapides à vélo qu’en transport en commun.

En outre les villes polonaises sont de plus en plus adaptées à la circulation des 2 roues – en témoigne le top 3 de l’édition du ECC 2016 tenues par 3 villes polonaises (dont Varsovie).

Virginie Little

Coordinatrice du projet EDD