Le tournoi des monstres et héros

EPI « épique », le « tournoi des Monstres et Héros » oppose du 14 au 25 mai 2018 les personnages mythologiques de la sixième aux nobles chevaliers et gentes dames de la cinquième.

C’est l’apothéose pour les élèves de 6e et 5e et pour leur professeur de français, M. Fabre : le jeu-spectacle final qui oppose en quatre manches les différentes équipes des « monstres et héros » à travers des duels de questions et de danses. Les élèves travaillent sur ce projet interdisciplinaire depuis des mois dont l’un des objectifs pédagogiques est l’acquisition, réputée ardue, d’une culture dite « classique » : l’Iliade pour les 6e, les romans de chevalerie pour les 5e, et d’en faire une culture à la fois plus approfondie et plus vive.

Afin de développer la créativité des élèves, leur autonomie et leur esprit d’initiative, ils ont tout d’abord créé chacun leur personnage et élaboré des légendes de groupes en cours de français, puis ils ont confectionné leur costume en arts plastiques. Ils ont ensuite préparé par eux-mêmes et transmis à leurs adversaires des questions sur une sélection de connaissances acquises en classe, ainsi que des lectures personnelles, et ont enfin mis en scène leur équipe dans une chorégraphie personnelle, avec l’aide précieuse des professeurs de musique et d’EPS.

Passer par le jeu et la motivation liée à un défi interclasses et inter-degrés permet une acquisition plus efficace et une meilleure maîtrise des compétences et des savoirs, tout en les responsabilisant par l’élaboration collective des règles du tournoi qu’ils devront ensuite respecter, en les laissant se répartir les rôles au sein de leurs groupes en fonction de leur compétences respectives.

Finalement ce projet permet de renforcer chez les élèves les valeurs de respect et de solidarité (respect de l’adversaire, solidarité au sein du groupe), de les faire réfléchir sur « les valeurs » et « les valeurs des valeurs » à travers la re-création et l’incarnation de personnages légendaires, et le questionnement des notions de « monstre » et de « héros ».